( 14 septembre, 2015 )

Eglise de Treigneux

les trois églises de Treigneuxun nouveau livre sur l’histoire locale : l’église de Treigneux, l’une des paroisses de Hauterives.

voir le lien ci contre qui renvoie sur le blog consacré à la sauvegarde de ce patrimoine.

Pourquoi trois ? c’est bien sur la première question qui vient à l’esprit à la lecture du titre volontairement  mystérieux de cet ouvrage: deux bâtiments subsistent, l’église actuelle construite au XIX ème siècle et la chapelle du cimetière, vestige de l’ancienne église riche de ses 1000 ans d’histoire;  mais la troisième, un édifice disparu ? non,  plus simplement la conséquence d’un « biscantando » qui a perduré jusqu’en 1652, ce qui ne satisfait sans doute pas la curiosité du lecteur

Mais précisément, il faut bien un peu de mystère pour aiguiser l’intérêt et la découverte ! Et ce n’est pas le seul ! Pourquoi Saint Antoine, patron de la paroisse, est représenté avec un cochon dans les plis de sa robe de Bure ? Dans quelles conditions  une toile de Chérubino Pata, peintre renommé élève de Courbet, est venue orner les murs de l’église? Quel  lien avec « le mal des ardents »? Combien de secrets recèlent les archives municipales, départementales et diocésaines?

Venez découvrir la vente de l’église comme bien national en frimaire an VI, le curé Morel à cheval et pistolets à la ceinture fustigeant ses ouailles, Jocelyn ramenant de Terre Sainte en 1070 les reliques de Saint Antoine, un infanticide à l’ombre du clocher en 1725, ou encore  la lettre  de Louis XIV autorisant la levée d’un impôt pour financer les réparations nécessaires…  sans oublier la gardienne du temple qui mérite bien elle aussi un chapitre.

Pas de commentaires à “ Eglise de Treigneux ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|